Qu'est ce que le mauvais cholestérol ?

Comprendre ce qu’est le cholestérol peut sembler compliqué à première vue. Alors que beaucoup d’informations sur Internet mentionnent qu’il existe un « bon » et un « mauvais » cholestérol, la différence entre les deux n’est pas toujours expliquée. Il est en réalité très simple d’interpréter les résultats d’un test de cholestérol mais aussi utile d’en apprendre un peu plus sur la santé du cœur en général.

Alors, qu’est-ce que le mauvais cholestérol ? Ce guide est là pour tout vous expliquer : ce que l’on entend par « mauvais » cholestérol, comment il agit sur notre corps et comment vous pouvez contribuer à faire baisser votre taux de mauvais cholestérol en apportant quelques petits changements à votre alimentation et à votre style de vie.

Pour plus d’informations, lisez également notre article sur le « bon » cholestérol et n’hésitez pas à consulter notre guide vidéo sur le cholestérol ici.

Quel est le mauvais cholestérol ?

Le cholestérol est une substance semblable au gras qui est créé naturellement par notre corps et qui peut également être retrouvé dans les aliments d’origine animale. Lorsque l’on parle de « mauvais cholestérol » dans le corps, il s’agit du cholestérol qui est transporté par les lipoprotéines de basse densité, autrement dit le cholestérol LDL. Le « bon » cholestérol est celui du deuxième type : le cholestérol HDL (ou lipoprotéine de haute densité).

Le corps produit des lipoprotéines pour transporter le cholestérol dans le sang, mais les lipoprotéines ont différentes fonctions. Alors que les particules de « bon » cholestérol HDL sont en mesure de transporter le cholestérol vers le foie pour qu’il soit éliminé de l’organisme, le cholestérol transporté dans les « mauvaises » particules de LDL peut à la longue s’accumuler dans les artères.

Cette accumulation est la raison pour laquelle le LDL (ou « mauvais » cholestérol) est l’un des facteurs de risque de maladie cardiaque*. Comme un taux de cholestérol élevé ne laisse apparaître aucun symptôme, vous ne le remarquerez probablement pas. Le seul moyen de connaître votre taux de cholestérol est de faire une prise de sang.

La bonne nouvelle c’est qu’il existe de nombreuses façons de réduire un taux de mauvais cholestérol élevé et de le ramener à un niveau désirable.

Que faire contre le mauvais cholestérol

Vous pourrez réduire un taux de mauvais cholestérol élevé en modifiant votre alimentation et votre mode de vie. Il existe quelques façons simples pour vous aider à réduire le mauvais cholestérol ou le maintenir à un niveau sain.

Réduire le mauvais cholestérol

Les acides gras saturés

L’une des premières mesures à prendre pour réduire un taux de mauvais cholestérol consiste à troquer les acides gras saturés présents dans votre alimentation par des acides gras insaturés*.

  • Parmi les aliments riches en acides gras saturés on trouve les produits laitiers (comme le beurre, le lait et le fromage), les morceaux gras de viande, les produits de boulangerie et les produits à base de viande.
  • Les sources d’acides gras insaturés comprennent les huiles végétales et les margarines à base d’huile végétale, les poissons gras, les noix et les graines.

Si vous ne savez pas si votre alimentation contient trop d’acides gras saturés ou pas assez d’acides gras insaturés, consultez notre article sur les différents types de gras pour obtenir des conseils sur les substituts adaptés.


Les stérols végétaux

Pour réduire le mauvais cholestérol, mangez des aliments enrichis en stérols végétaux. Une consommation journalière de 1,5 à 2,4 g de stérols végétaux peut réduire le cholestérol de 7 à 10 % en 2 à 3 semaines, dans le cadre d’une alimentation et d’un mode de vie sains, avec une quantité suffisante de fruits et de légumes. Une bonne façon d’y parvenir consiste à utiliser Fruit d'Or ProActiv EXPERT : découvrez-en plus dans notre article sur les stérols végétaux ici.

Garder un taux de cholestérol sain

Une alimentation variée, saine et équilibrée

En plus des options proposées ci-dessus, il est important d’équilibrer votre alimentation afin qu’elle soit variée et qu’elle comprenne notamment une grande quantité de fruits, de légumes et de fibres. Les graines sont une excellente source de fibres, tout comme les céréales et les pains complets, les noix, les graines, les tubercules, ainsi que les fruits.

Un poids idéal

Maintenir un poids de forme peut vous aider à réduire vos chances d’avoir un taux de cholestérol LDL élevé. En parallèle à une alimentation saine, faites au moins 30 minutes d’exercice cinq jours par semaine. Vous pouvez aussi alterner en effectuant des séances de 10 minutes si vous avez un emploi du temps chargé. Faites par exemple une brève séance le matin, une marche rapide ou un tour de vélo pendant votre pause déjeuner et un petit footing dans la soirée.


*La consommation de matières grasses riches en acides gras insaturés (oméga 3, 6, 9) dans l’alimentation en remplacement de matières grasses riches en acides gras saturés réduit le taux de cholestérol sanguin. Une cholestérolémie élevée constitue un facteur de risque de développement d’une maladie cardiaque coronarienne.

TOP