Home > Réduire votre cholestérol > Conseils nutritionnels > Quel lien entre les noix et le cholestérol ?
Quel lien entre les noix et le cholestérol ?

Quel lien entre les noix et le cholestérol ?

Délicieuses et idéales en cas de petit creux, les noix sont aussi plébiscitées en raison de leurs bienfaits pour la santé. Mais saviez-vous que les bienfaits des noix pour la santé concernaient aussi votre taux de cholestérol ? Plusieurs études mettent en effet en valeur les bénéfices des différents types de noix contre le cholestérol.

Noix et cholestérol : un allié santé ?

Publiée dans le journal de la American Medical Association, les résultats d’une analyse de 25 études sur le rapport entre les noix et le cholestérol mettent en lumière l’impact positif des fruits à coque sur le taux de cholestérol dans le cadre d’un régime équilibré1. Non seulement celles-ci ferait diminuer le taux de cholestérol total, mais aussi le taux de mauvais cholest<�rol. Les noix, consommées à raison de 67g par jour, semblent en effet réduire le taux de cholestérol total de 5.1%, et le cholestérol LDL de 7.4% au bout de 3 à 8 semaines. Cette réduction serait liée à la teneur en stérols végétaux des noix, qui ont le pouvoir de réduire significativement le cholestérol.

Il faut cependant noter que l’impact de ce régime anti-cholestérol à base de noix est moindre en cas d’IMC élevé (calculez votre IMC ici), et que les effets de ce régime sur le risque de développement de maladie cardiovasculaire à long terme ne sont pas connus en raison de la durée limitée de ces études sur les noix et le cholestérol. 

Il est aussi important de noter que bien qu’elles soient faibles en acides gras saturés facteurs de mauvais cholestérol et riches en acides gras insaturés, les noix restent très riches en graisses et en calories. Dégustez-les avec modération dans le cadre d’une alimentation équilibrée pour vous faire plaisir tout en restant raisonnable !

Quels types de noix contre le cholestérol ?

Toutes les noix n’ont pas les mêmes apports, mais elles apportent différents bénéfices qui en font un allié santé indéniable lorsqu’elles sont consommées en quantité raisonnable. Découvrez ci-dessous les apports de différents types de noix pour votre santé.

Noix et cholestérol 

Lorsque l’on parle du cholestérol et des noix, le premier type de fruit à coque qui vient en tête est bien entendu la noix classique, que l’on consomme souvent broyée ou en cerneaux. Celle-ci contient un type d’oméga 3 appelé Acide Alpha-Linolénique (ALA) qui contribue à maintenir un taux de cholestérol normal. La consommation des oméga 3 ALA peut notamment aider à stabiliser votre taux de cholestérol et il est recommandé d’en consommer au moins 2g. Seulement 10g de noix fournissent environ 1g d’oméga 3 ALA. Noix et cholestérol santé sont ainsi d’excellents alliés ! Elle est aussi riche en magnésium, en fer et en vitamines E et B pour une alimentation équilibrée.

Noix de cajou et cholestérol

On se demande parfois quel est le rapport entre noix de cajou et cholestérol. En effet, ce type de fruit à coque est souvent considéré comme l’un des plus gras. Peut-on consommer des noix de cajou contre le cholestérol ? La noix de cajou est en fait l’une des noix des moins grasses au poids et contient des minéraux, oligo-éléments et vitamines essentiels. Elle contient par ailleurs des phytostérols et acides gras mono-insaturés qui contribuent à réduire le mauvais cholestérol quand ils remplacent les acides gras saturés2. Ce type de noix contient cependant aussi des acides gras saturés facteurs de cholestérol. Vous pouvez donc vous régaler avec les noix de cajou, mais pour un cholestérol stable, ne finissez pas tout le paquet !

Amandes et cholestérol

Si l’on s’intéresse au cholestérol et aux noix, il ne faut pas oublier les multiples vertus des amandes. Outre sa richesse en fibres, vitamine E, magnésium et antioxydants, certaines études3 supportent l’hypothèse selon laquelle une consommation régulière d’amandes aurait un impact positif sur la santé cardiaque globale, réduisant ainsi les risques de maladies cardiovasculaires.

Comment consommer des noix contre le cholestérol ?

Si vous souhaitez intégrer les fruits à coque dans votre alimentation, il est important de choisir des noix non salées et non sucrées pour éviter de neutraliser les bénéfices anti-cholestérol des noix et des amandes.  Ajouter des fruits à coque à ses repas n’est pas suffisant, il faut l’intégrer dans le cadre d’un mode de vie sain et d’un régime équilibré. Vous trouverez ci-dessous quelques idées recettes anti-cholestérol pour que noix et amandes s’intègrent à votre alimentation sans faire l’impasse sur le plaisir :

  • Tajine au poulet, amandes et pruneaux – Ce plat oriental savoureux vous permet de consommer des amandes d’une manière originale et gourmande.
  • Gâteau aux noix – Une délicieuse façon de consommer des noix au dessert comme au goûter qui ravira petits et grands.
  • Toasts chèvre-miel – Une entrée aux saveurs subtiles décorée de cerneaux de noix, qui fera des merveilles en cas de petit creux !

Vous connaissez à présent le lien entre noix et cholestérol. Pour votre santé, prenez soin de consommer les fruits à coque avec modération dans le cadre d’un régime sain. Retrouvez toutes nos idées de recettes saines et découvrez d’autres aliments anti-cholestérol surprenants par ici.

1 Sabaté J, Oda K, Ros E. Nut Consumption and Blood Lipid Levels: A Pooled Analysis of 25 Intervention Trials. Arch Intern Med. 2010

2 Il est démontré que remplacer les acides gras saturés par des acides gras insaturés dans l’alimentation pouvait réduire le cholestérol sanguin. Un taux de cholestérol élevé est un facteur de risque de maladie cardiaque coronarienne. Les facteurs de risque de maladie cardiaque coronarienne sont nombreux et il est important de prendre soin de chacun pour réduire son risque global de maladie cardiaque coronarienne.

3 Berryman CE1, Preston AG, Karmally W, Deckelbaum RJ, Kris-Etherton PM., Effects of almond consumption on the reduction of LDL-cholesterol: a discussion of potential mechanisms and future research directions, NCBI, 2011

Tout sur conseils nutritionnels >Aussi intéressant pour vous

Tout sur conseils nutritionnels >